Qu’est ce que la chirurgie des paupières ou blépharoplastie ?

La chirurgie esthétique des paupières ou « blépharoplastie esthétique» a pour objectif de restituer la beauté du regard et corriger les signes de vieillissement donnant un regard fatigué et triste qui peut être source de complexes. Cette opération de chirurgie esthétique du visage permet de corriger les poches sous les yeux ainsi que les paupières tombantes qui apparaissent avec le vieillissement du visage. Elle peut concerner les deux paupières supérieures ou inférieures, ou encore les quatre paupières simultanément. Au final, ce « lifting des paupières » permet de restituer un regard plus tonique et de paraitre plus jeune tout en gardant l’expression naturelle du visage.

  1. La blépharoplastie esthétique : qu’est ce que la chirurgie esthétique des paupières ?
  2. Paupière qui tombe : comment y remédier ?
  3. Quels sont les objectifs de la blépharoplastie ?
  4. La blépharoplastie va-t-elle modifier mon regard ?
  5. Qui peut bénéficier d’une blépharoplastie ?
  6. Quelles sont les zones anatomiques touchées par la blépharoplastie ?
  7. Qu’est ce que la blépharoplastie d’addition ?
  8. Qu’est ce que la Pinch blépharoplastie ?
  9. Comment se déroule la consultation avant une blépharoplastie ?
  10. Quelle anesthésie pour une blépharoplastie ?
  11. Quelles sont les étapes chirurgicales de la blépharoplastie ?
  12. Quelle est la durée d’une blépharoplastie ?
  13. Quelles sont les modalités d’hospitalisation pour une blépharoplastie ?
  14. Quelles sont les suites opératoires habituelles pour une blépharoplastie ?
  15. La blépharoplastie est-elle une opération douloureuse ?
  16. Quand doit-on retirer les fils lors d’une blépharoplastie ?
  17. Peut-on faire une blépharoplastie si on porte des lentilles de contact ?
  18. Quelles sont les recommandations pour une blépharoplastie réussie ?
  19. Quelles sont les complications possibles lors d’une blépharoplastie ?
  20. Combien de temps dure une vision floue après une blépharoplastie ?
  21. Qu’est ce qu’une blépharoplastie ratée ?
  22. Combien de temps faut-il pour que les cicatrices de la blépharoplastie guérissent ?
  23. Quand dois-je commencer à masser mes cicatrices de blépharoplastie ?
  24. Peut-on mettre une crème sur les cicatrices après une blépharoplastie ?
  25. Que faire en cas d’œdèmes persistants après une blépharoplastie ?
  26. Quels sont les résultats de la blépharoplastie ?
  27. Quelles sont les opérations qui peuvent être associées à la blépharoplastie ?
  28. Quels sont les tarifs d’une blépharoplastie ?
  29. Une blépharoplastie peut-elle être remboursée ?
  30. Peut-on bénéficier d’un arrêt de travail lors d’une blépharoplastie ?
  31. Qu’est ce que la blépharoplastie laser ?
  32. Peut on faire une blépharoplastie sans chirurgie ?
  33. Qu’est ce que la blépharoplastie par Plasma PlexR® ?
  34. La blépharoplastie peut-elle traiter les cernes ?
  35. Comment traiter les cernes ?
  36. Qu’est ce que le micro lipofilling qui peut être associé à la blépharoplastie ?
  37. Qu’est ce que le Nanofat qui peut être associé à la blépharoplastie ?
  38. Quelle chirurgie pour des yeux en amandes ?
  39. Quelle chirurgie pour un Fox eyes ?
  40. Qu’est ce que la canthopexie ?
  41. Qui peut réaliser la chirurgie des yeux en amande ? (canthopexie)
  42. Quel est le prix d’une canthopexie ?
  43. Quel est le prix d’une chirurgie Fox eyes ?

Paupière qui tombe : comment y remédier ?

La principale cause des paupières qui tombent et s’affaissent est le relâchement cutané lié à l’âge. Les paupières tombantes sont une raison majeure pour laquelle certaines personnes envisagent une chirurgie des paupières (la blépharoplastie) afin de retirer et retendre la peau des paupières en excès pour une apparence plus jeune et plus reposée.


Quels sont les objectifs de la blépharoplastie ?

La blépharoplastie est une intervention de chirurgie esthétique du visage qui permet d’améliorer significativement la beauté du regard. Elle permet d’atténuer les signes du vieillissement et de diminuer l’apparence fatiguée que donnent les paupières tombantes et les poches sous les yeux rendant le regard bouffi. C’est l’une des interventions les plus efficaces en chirurgie plastique. Après l’intervention l’apparence sera plus reposée et détendue. La blépharoplastie corrige les signes de l’âge de façon durable, il s’agit d’un véritable lifting du regard qui rend à celui-ci toute son expression. De manière générale, la chirurgie des paupières permet un rajeunissement immédiat d’une dizaine d’années tout en respectant les expressions du regard et la forme des yeux.


La blépharoplastie va-t-elle modifier mon regard ?

Non, le regard n’est pas modifié par la blépharoplastie, il reste le même et votre personnalité est donc intacte après ce type d’opération.

Cependant, lors de certaines complications qui peuvent survenir à la suite d’une blépharoplastie, le regard peut être modifié mais cela reste heureusement extrêmement rare.


Qui peut bénéficier d’une blépharoplastie ?

La blépharoplastie peut être réalisée aussi bien chez la femme que chez l’homme. En général, cette opération de chirurgie esthétique des paupières est réalisée vers la quarantaine. Elle peut être réalisée beaucoup plus tôt lorsque le problème est héréditaire. Sa réalisation dépend en grande partie du choix du patient après validation par un chirurgien esthétique.


Quelles sont les zones anatomiques touchées par la blépharoplastie ?

Les zones anatomiques touchées par la blépharoplastie

Il existe deux types de blépharoplasties :

  • La blépharoplastie supérieure prend en charge les deux paupières supérieures en supprimant les excès cutanés et parfois même musculaires.
  • La blépharoplastie inférieure prend en charge les paupières inférieures. Selon les indications, le chirurgien plasticien peut être amené à réséquer les excès cutanés, musculaires ou encore les poches graisseuses.

Qu’est ce que la blépharoplastie d’addition ?

Avec le vieillissement, le relâchement des paupières est principalement lié à la disparition du volume graisseux sous-cutané. La paupière s’affaisse alors.

La blépharoplastie d’addition est une nouvelle technique de blépharoplastie pratiquée par certains chirurgiens. Elle permet d’améliorer la lipostructure des paupières. Cette technique est particulièrement indiquée pour les yeux dits « squelettisés » à la suite d’une précédente intervention ou naturellement « trop creux ».

Pour harmoniser la beauté du regard, il est essentiel de supprimer les poches de graisse mais également d’ajouter du volume dans certaines zones plutôt que d’en supprimer.  L’addition de graisse dans certaines zones de la paupières est réalisée en même temps que l’ablation des poches graisseuses.

La blépharoplastie d’addition traite donc le problème du relâchement cutané différemment par des gestes à la fois de résection de peau et de graisse et d’addition de graisse dans les zones souhaitées.


Qu’est ce que la Pinch blépharoplastie ?

La technique de la « pinch blépharoplastie » ou « chirurgie des paupières pincées » permet d’éliminer l’excès de peau des paupières inférieures sans endommager les tissus adipeux ou les muscles du dessous. Cette technique est idéale pour apporter raviver l’éclat des yeux qui ne nécessitent pas pour autant de blépharoplastie inférieure classique.

Voici comment savoir si vous êtes candidat(e) à la « pinch blépharoplastie » :

Cette technique est réalisée sur des patients qui ont trop de peau au niveau des paupières inférieures. En raison de cet excès de peau, il existe un léger affaissement, ainsi que des plis cutanés qui ressemblent à des rides.

Elle permet de redraper la peau de la paupière inférieure et d’éliminer le relâchement sans altérer la structure musculaire sous la paupière. Les candidats idéaux pour la technique de pincement sont des patients plus jeunes que pour la blépharoplastie inférieure classique, qui présentent un relâchement minimal et aucun autre problème lié à l’âge. Ou encore des patients qui ont déjà réalisé une blépharoplastie antérieure et qui ont juste besoin d’une petite reprise. Il est important de savoir que la technique du pincement ne corrigera pas le relâchement modéré à sévère, ni même les poches.


Comment se déroule la consultation avant une blépharoplastie ?

Lors de la première consultation pour une blépharoplastie, le chirurgien vous interrogera sur vos antécédents médicaux, vos allergies, votre mode de vie (notamment sur l’intoxication tabagique qui peut être un facteur de mauvaise cicatrisation) ainsi que vos motivations à réaliser cette intervention.

Ensuite, il procèdera à l’examen clinique et vous examinera. Il réalisera un bilan concernant votre visage, vos yeux et vos paupières. Le chirurgien s’attachera à dépister une pathologie oculaire contre-indiquant l’intervention. Le plus souvent, un examen ophtalmologique complémentaire est demandé. Une série de photographies médicales seront prises (de face, profil et trois-quart).

Enfin, le praticien fera un bilan avec vous sur les indications opératoires et vous expliquera l’opération qui sera pratiquée.

Comme lors de toute opération de chirurgie esthétique, deux consultations à 15 jours d’intervalle sont obligatoires avant l’intervention.


Quelle anesthésie pour une blépharoplastie ?

Plusieurs modalités d’anesthésies existent pour la réalisation d’une blépharoplastie. Le choix dépend des préférences du chirurgien esthétique, du patient, de l’anesthésiste et du nombre de paupières à traiter. De manière générale, en l’absence de contre-indication, tous ces modalités d’anesthésies sont possibles pour tous les types de blépharoplastie.

  • Anesthésie locale pure : injection de produit anesthésique au niveau de la paupière à l’aide d’une fine aiguille
  • Anesthésie locale + sédation (ou anesthésie approfondie ou anesthésie vigile) :le patient reste éveillé mais insensible à la douleur. C’est une association de médicaments qui est utilisée : morphiniques, sédatifs et/ou neuroleptiques, avec parfois un hypnotique en fonction de l’état du patient.
  • Anesthésie générale classique

En cas d’anesthésie vigile ou d’anesthésie générale, un rendez-vous avec le médecin anesthésiste sera nécessaire. Il pourra alors vous prescrire un bilan pré-opératoire. De plus, pour ces deux modalités d’anesthésie, il sera nécessaire d’être hospitalisé une journée en chirurgie ambulatoire.


Quelles sont les étapes chirurgicales de la blépharoplastie ?

Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. Voici les grandes lignes de l’opération.

Incision selon le type de blépharoplastie
Incisions selon le type de blépharoplastie

Blépharoplastie supérieure :

  • Incisions correspondant à l’emplacement des futures cicatrices
  • Exérèse de l’excès de peau des paupières supérieures 
  • Sutures des cicatrices
  • Les cicatrices sont dissimulées dans le sillon situé à mi-hauteur de la paupière

Blépharoplastie inférieure :

  • Exérèse de l’excès de peau de la paupière inférieure en cas d’excès uniquement par une incision au ras des cils
  • En l’absence d’excès de peau, l’incision se fera par voie trans-conjonctivale (c’est-à-dire utilisant des incisions placées à l’intérieur des paupières et ne laissant donc aucune cicatrice sur la peau)
  • Retrait des poches graisseuses
  • Fermeture de la peau, pour ne laisser aucune cicatrice visible 

Quelle est la durée d’une blépharoplastie ?

La durée d’une blépharoplastie varie selon que l’on traite 2 ou 4 paupières, mais aussi selon le chirurgien, la complexité du cas et de nombreux autres paramètres.

En moyenne, il faut compter :

  • Blépharoplastie supérieure : 20 minutes à 1 h
  • Blépharoplastie inférieure : 1 h à 1 h 30
  • Blépharoplastie quatre paupières : 1 h 30 à 2 h 30

Quelles sont les modalités d’hospitalisation pour une blépharoplastie ?

Les modalités d’hospitalisation vont dépendre du type d’anesthésie.

  • Si l’opération est réalisée sous anesthésie locale pure, elle peut être réalisée au cabinet du chirurgien plasticien.
  • Si l’opération est réalisée sous anesthésie locale associée à une sédation ou sous anesthésie générale, elle sera réalisée à l’hôpital ou à la clinique en unité de chirurgie ambulatoire (hospitalisation d’une journée seulement)

Quelles sont les suites opératoires habituelles pour une blépharoplastie ?

Les suites opératoires sont marquées par :

  • Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus). La durée est d’environ 4 à 7 jours. Les ecchymoses sont rapidement camouflables avec du maquillage. L’application régulière de compresses de sérum physiologique glacées sera conseillée pour diminuer l’importance des œdèmes.
  • Des larmoiements dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre. 
  • Les douleurs sont généralement de faible intensité. Une tension sur les paupières peut être ressentie les premiers jours.
  • Une sécheresse oculaire peut être présente les premiers jours et la sensibilité à la lumière peut être augmentée.
  • Les conséquences de l’opération des paupières vont s’atténuer progressivement et permettre un retour à la vie socio-professionnelle en quelques jours.
  • Il est possible durant les premiers jours une de retrouver une  impossibilité de fermer totalement les paupières.
  • Les cicatrices peuvent rester un inflammatoires et rouges durant les premières semaines. On pourra y appliquer du maquillage dès le 7ème jour après l’opération.

La blépharoplastie est-elle une opération douloureuse ?

Non, la blépharoplastie n’est pas une opération douloureuse. La plupart du temps, des anti-douleurs de palier 1 (Paracétamol) suffisent à calmer les douleurs post-opératoires.


Quand doit-on retirer les fils lors d’une blépharoplastie ?

Généralement, les fils ne sont pas résorbables et sont retirés entre le 4ème et le 7ème jour après l’intervention.


Peut-on faire une blépharoplastie si on porte des lentilles de contact ?

Si vous portez des lentilles de contact, il faut les enlever avant l’intervention. Ensuite, il faut compter au moins une semaine avant de pouvoir les réutiliser. Il faut donc prévoir une paire de lunettes pour les remplacer pendant ce temps.


Quelles sont les recommandations pour une blépharoplastie réussie ?

Afin d’obtenir un résultat parfait tout en prenant le minimum de risques, certaines précautions doivent être respectées.

Avant l’intervention :

  • Achetez l’ensemble des médicaments prescrits par le chirurgien esthétique avant l’intervention
  • Être à jeun 6 heures avant l’intervention en cas d’anesthésie générale
  • Prévoir l’arrêt des médicaments qui peuvent faire saigner avec votre chirurgien et l’anesthésiste (aspirine, kardégic, anticoagulants)
  • L’arrêt du tabac au moins 3 semaines avant l’intervention est impératif
  • Si vous portez des lentilles de contact, il faut les enlever avant l’intervention
  • Venez sans maquillage lors de la première consultation afin que le chirurgien puisse analyser au mieux vos paupières
  • Pensez à faire vos examens sanguins prescrits par l’anesthésiste avant l’intervention
  • Suivez les recommandations de l’anesthésiste concernant la prise de vos traitements personnels avant l’intervention
  • Prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle de 5 à 10 jours (pas d’arrêt de travail dans le cadre de la chirurgie esthétique)

Après l’intervention :

  • Reposez-vous
  • Utilisez des compresses glacées autour des yeux pendant 3 à 5 jours après l’opération permet de faire dégonfler très rapidement les paupières
  • Pour réduire le gonflement de vos paupières, réalisez des massages doux et dormez de préférence la tête surélevée
  • Appliquez de la pommade Vitamine A sur les cicatrices et sur l’oeil la nuit pendant 7 jours permet d’améliorer la cicatrisation et d’éviter la kératite
  • L’utilisation de larmes artificielles peut être utile pour éviter la sécheresse oculaire après l’opération
  • Limitez les activités qui assèchent les yeux comme la lecture, la télévision ou l’ordinateur
  • Portez des lunettes de soleil pour protéger les yeux et les cicatrices du soleil pendant 6 mois après l’opération

Quelles sont les complications de la blépharoplastie ?

Certaines complications peuvent survenir à la suite d’une blépharoplastie. Cependant, celles-ci sont rares et les suites opératoires sont simples le plus souvent.

  • Anomalies de cicatrisation
  • Persistance des fines ridules
  • Œil trop creux
  • Ectropion (rétraction de la paupière inférieure)
  • Hématome
  • Infection
  • Conjonctivite
  • Anomalies de cicatrisation
  • Kyste épidermique
  • Syndrome de l’œil sec
  • Larmoiement persistant
  • Ptosis (chute de la paupière supérieure)
  • Lagophtalmie (insuffisance de fermeture des paupières)
  • Diplopie (vision double)
  • Glaucome
  • Cécité (perte de la vision)

Combien de temps dure une vision floue après une blépharoplastie ?

Votre vision peut être floue pendant un certain temps après la chirurgie. Elle revient généralement à la normale après deux ou trois jours. La récupération complète prend environ deux à quatre semaines. Pendant ce temps, vous pouvez avoir des ecchymoses autour des yeux. À mesure que vous récupérez, vos yeux peuvent être plus sensibles au vent et à la lumière. Vous remarquerez peut-être une vision double ou une vision floue de temps en temps pendant votre rétablissement.


Quels sont les résultats de la blépharoplastie ?

Les résultats définitifs d’une blépharoplastie sont visibles entre 3 à 6 mois après la chirurgie. Ce temps est important pour que les tissus cicatriciels retrouvent leur souplesse et que les cicatrices soient moins inflammatoires.

L’intervention aura permis de corriger le relâchement cutané dans le cas de la blépharoplastie supérieure et de supprimer les poches sous les yeux pour la blépharoplastie inférieure. L’opération permettra de diminuer significativement l’aspect vieilli et fatigué du regard.
Les résultats d’une blépharoplastie sont parmi les plus spectaculaires et durables de la chirurgie esthétique. Une nouvelle intervention n’est pas à envisager avant au moins une dizaine d’année.


Qu’est ce qu’une blépharoplastie ratée ?

Comme toute opération de chirurgie esthétique, la qualité du résultat peut être plus ou moins subjectif et le résultat final pourra plaire à certaines personnes et non à d’autres. Cependant, il existe certains critères concernant la blépharoplastie qui permettent de se dire que l’opération a été « ratée »

  • Il existe toujours un excès de peau au niveau des paupières supérieures. Dans ce cas, il faut attendre au moins 3 mois pour que la cicatrisation soit bien avancée afin de pouvoir juger objectivement du résultat final. Si malgré le temps passé, cet excès est toujours présent, vous pouvez demander à votre chirurgien de reprendre l’intervention pour réaliser l’exérèse de cet excès toujours présent. Dans ce cas, il réalisera la même intervention que la blépharoplastie supérieure mais réalisera une ablation a minima de la peau en excédent.
  • Des poches sont toujours présentes au niveau de mes yeux. Dans ce cas, toutes les poches graisseuses n’ont peut être pas été retirées durant l’intervention. En effet, parfois au cours de l’opération, il peut être difficile de savoir si toutes les poches ont bien été retirées du fait de l’anesthésie locale qui cache les reliefs des poches. Le chirurgien peut donc être amené à retirer l’excès restant dans un deuxième temps. De même que pour la blépharoplastie supérieure, il faut se laisser le temps de la cicatrisation pour juger du résultat final.
  • Je ne peux pas fermer totalement mon oeil après l’opération. Il s’agit alors d’un ectropion. L’ectropion est la complication grave la plus courante après une blépharoplastie. Bien que la blépharoplastie puisse être considérée comme l’une des opérations esthétique les plus gratifiantes, si un ectropion survient, il devient alors l’une des plus pénibles pour le patient et le chirurgien. La complication de l’ectropion dans le cadre d’une blépharoplastie supérieure est très rare. Cela est principalement dû à l’anatomie de la paupière supérieure. L’ectropion de la paupière inférieure, en revanche, est une complication courante et très ennuyante et difficile à traiter. La cause de cette complication est l’excision excessive de la peau. Dans ce cas le traitement est compliqué et il faut que votre chirurgien vous prenne en charge une nouvelle fois au bloc opératoire.
  • Ma cicatrice est trop visible. Chacun est différent face à la cicatrisation. Dans ce cas, le chirurgien vous proposera probablement de masser régulièrement votre cicatrice ou encore d’appliquer une crème cicatrisante.

Combien de temps faut-il pour que les cicatrices de la blépharoplastie guérissent ? 

Cela peut prendre un certain temps pour que la cicatrice rouge de l’incision guérisse. Pour les paupières supérieures, la zone la plus visible est située dans le pli de la paupière, tandis que dans la paupière inférieure (si la cicatrice est cutanée et non pas transconjonctivale), elle est généralement située dans le coin latéral près des cils. Bien que ces cicatrices guérissent le plus souvent pour être presque imperceptibles, les incisions peuvent prendre jusqu’à un an pour une cicatrisation définitive, bien que dans la plupart des cas la cicatrice est déjà presque totalement invisible vers six semaines.


Quand dois-je commencer à masser mes cicatrices de blépharoplastie ?

Vous pouvez commencer à masser vos cicatrices deux semaines après la chirurgie. Attendez que les sutures soient enlevées et que toutes les croûtes soient tombées d’elles-mêmes.


Peut-on mettre une crème sur les cicatrices après une blépharoplastie ?

Lorsqu’elle est utilisée quelques semaines après la chirurgie, la crème peut améliorer la cicatrisation. Une fois la plaie complètement cicatrisée (au moins 2 semaines), vous pouvez commencer à appliquer une crème cicatrisante à base de silicone sur la cicatrice. Massez la doucement à l’aide de votre doigt pour sans mettre trop de pression sur la zone délicate des yeux. Réalisez une application par jour en massant 10 minutes pendant 1 mois. 


Que faire en cas d’œdèmes persistants après une blépharoplastie ?


Le temps de récupération après une blépharoplastie est relativement rapide. Mais très souvent les patients présentent des oedèmes en post-opératoire. Il est extrêmement rare de n’avoir aucun gonflement après une blépharoplastie. En générale, le oedèmes sont présents jusqu’à la fin de la première semaine puis régressent. Parfois, ces oedèmes peuvent persister dans le temps et mettre jusqu’à 3 semaines pour s’estomper.

Alors, comment faire pour diminuer ces gonflements après une blépharoplastie?

Gardez votre tête surelevée
Les gonflements sont causés par une augmentation du flux sanguin au niveau de la zone opérée. C’est une réponse naturelle du corps humain quand il répare une blessure. Lorsque vous vous reposez à la maison, gardez la tête surélevée afin de diminuer les oedèmes.

Appliquez de la glace ou des compresses froides
Appliquer du froid sur la zone opérée peut vous aider à éviter les gonflements excessifs. Cela permet de diminuer la taille des vaisseaux sanguins et donc de diminuer l’inflammation. Attention à ne jamais mettre de la glace directement au contact de la peau, il faut toujours une interface entre les deux.

Évitez les activités intenses après l’intervention
Faire du sport immédiatement après l’intervention peut vous paraitre une bonne idée. En réalité, il vaut mieux éviter le sport la semaine qui suit l’opération car cette activité entretien l’inflammation et diminue la vitesse de résorption des oedèmes.

Massez très délicatement les zones gonflées
Pour réduire le gonflement de vos paupières, réalisez des massages doux et dormez de préférence la tête surélevée. Mais attention à ne pas toucher aux cicatrices et à garder les mains biens propres lors de votre massage pour ne pas infecter la zone opérée.

Portez des lunettes de soleil
Dans les premières semaines après la chirurgie cela protégera vos yeux de toute irritation et inflammation supplémentaire.


Quelles sont les opérations qui peuvent être associées à la blépharoplastie ?

Des interventions complémentaires peuvent être associées à la blépharoplastie. Elles peuvent être demandées par le patient ou bien proposées par le chirurgien esthétique avant ou encore après l’intervention. Ces opérations complémentaires peuvent donc être réalisées au même moment que la blépharoplastie ou bien lors d’une autre hospitalisation.

  • Lifting temporal : aussi appelé le lifting du sourcil, il permet de traiter le sourcil lourd et tombant.
  • Lifting frontal : il permet également de traiter les sourcils tombants ainsi que les rides du front, les rides du lion et de la patte d’oie. Il traite la partie haute du visage.
  • Lifting cervico-facial
  • Lipofilling du visage
  • Injection d’acide hyaluronique
  • Injection de Botox

Quel est le prix d’une blépharoplastie ?

La chirurgie esthétique des paupières est une opération qui n’est pas remboursée et elle a un coût.

Généralement les tarifs débutent entre 1500 et 2000 euros pour une blépharoplastie des deux paupières supérieures.

Pour une opération des quatre paupières, il faut compter entre 3000 et 4000 euros.

Attention, ces tarifs peuvent varier selon le chirurgien, la structure et de nombreux autres paramètres.


Comment se faire rembourser une blépharoplastie ?

La blépharoplastie esthétique n’est jamais remboursée.

En revanche, dans certains cas, la blépharoplastie peut relever de la chirurgie réparatrice et dans ce cas elle peut être remboursée :

  • Dermatochalasis : il s’agit de la chute de la paupière supérieure qui recouvre alors les cils et ampute le champ visuel. Dans ce cas, l’intervention est partiellement remboursée par la sécurité sociale.
  • Ectropion : il s’agit d’une rétraction de la paupière inférieure vers l’extérieur découvrent ainsi le blanc de l’oeil. Le traitement est une canthoplastie et celle-ci est remboursée par la sécurité sociale.

Afin de savoir si votre blépharoplastie peut être prise en charge par la sécurité sociale, vous pouvez demander à votre chirurgien de vous faire passer un examen chez un ophtalmologue comprenant un champ visuel. Si l’examen retrouve une amputation du champ visuel, alors une demande de remboursement peut être envoyée à la sécurité sociale.


Peut-on bénéficier d’un arrêt de travail dans le cadre d’une blépharoplastie ?

Non, dans le cadre d’une blépharoplastie esthétique, aucun arrêt de travail ne pourra être délivré.

Il faut donc prévoir une période d’indisponibilité professionnelle avec votre employeur.

Dans certains cas, lorsque la blépharoplastie entre dans le cadre de la chirurgie réparatrice (en cas de dermatochalasis ou d’ectropion par exemple), un arrêt de travail peut alors être prescrit.


Qu’est ce qu’une blépharoplastie laser ?

La blépharoplastie est traditionnellement réalisée à l’aide d’une lame de bistouri froid (scalpel) afin de faire les incisions et de découper les zones de tissu en excès. Cependant, la blépharoplastie au laser est une nouvelle procédure qui devient de plus en plus populaire.

Le laser utilisé dans cette procédure agit comme un outil de coupe tout comme le bistouri, mais il permet, dans le même temps, de cautériser immédiatement les vaisseaux sanguins afin d’arrêter le saignement. Le chirurgien peut donc réaliser des incisions sans saignement. De plus l’incision est plus précise à l’aide d’un laser qu’avec une lame de bistouri.

Les avantages d’une cautérisation des vaisseaux sanguins de cette manière sont connus. Tout d’abord, l’absence de sang aide le chirurgien à voir plus clairement ce qu’il fait et donc à obtenir des résultats plus précis. Le chirurgien peut prendre de meilleures décisions sur la taille et l’emplacement des incisions, mieux évaluer la quantité de tissu à retirer et s’assurer qu’il effectuent l’opération aussi parfaitement que possible.

Moins de sang est perdu au niveau des tissus de la zone opérée, ce qui entraine moins d’ecchymoses (« oeil au beurre noir ») et moins d’oedème post-opératoire (gonflement). Du fait de la diminution du gonflement, les résultats sont visibles presque immédiatement.

Les autres avantages du laser sont :

  • La réduction des saignements rend la chirurgie de blépharoplastie au laser plus rapide et plus simple pour le chirurgien
  • Diminution des risques liés à la cicatrisation
  • Moins de gonflement et moins d’inconfort post-opératoire
  • Temps de récupération plus rapide

Peut on faire une blépharoplastie sans chirurgie ?

Il existe de nouvelles techniques médicales, non invasives de blépharoplastie. Elle permettent une alternative pour les patients ne souhaitant pas d’intervention chirurgicale. Ces techniques donnent des résultats sans cicatrices et sans anesthésie.

Deux techniques permettent de réaliser une blépharoplastie médicale :

– les ultrasons focalisés (Ulthéra®)

  • Cette technique est efficace dans le traitement des paupières. Une amélioration du relâchement cutané est possible en une seule séance.

– le plasma (PlexR®)

  • Il s’agit d’un nouveau dispositif de médecine esthétique qui traite le relâchement cutané des paupières de manière non invasive, d’où son nom de blépharoplastie médicale. Le Plasma Exérèse est un dispositif délivrant un courant ionisant sur la peau. Le chirurgien réalise plusieurs points d’impact sur la peau. Ces points sont disposés d’une certaine manière sur la paupière afin d’obtenir une blépharoplastie médicale.

Qu’est ce que la blépharoplastie sans chirurgie par Plasma PlexR ?

Il s’agit d’un traitement esthétique des paupières sans chirurgie. 

Le PlexR (ou « Plasma Exérèse ») est un outil délivrant un courant ionisant sur la peau. Le chirurgien commence par désinfecter la zone à traiter et appliquer une crème anesthésiante. Puis il réalise plusieurs impacts de courant ionisant sur les paupières. Ces points sont disposés de manière précise afin d’obtenir la rétraction cutanée souhaitée. De fines croûtes se formeront au niveau des points d’impact. Ces croûtes tomberont en moins d’une semaine après la séance.

Les indications de la blépharoplastie médicale par PlexR sont :

  • Relâchement cutané modéré des paupières supérieures et inférieures
  • Traitement des poches sous les yeux
  • Patients ne souhaitant pas de chirurgie
  • Patients ne souhaitant pas de cicatrice

Ce traitement est un acte médical qui peut être directement réalisé au cabinet. Il dure généralement 30 minutes environ.

Le patient pourra reprendre ses activités directement après la séance. En revanche, les croûtes ne doivent pas être arrachées jusqu’à ce qu’elles tombent naturellement.


La blépharoplastie peut-elle traiter les cernes ?

La présence de cernes noirs sous les yeux est un problème fréquent pour lequel beaucoup de patients consultent. Ils donnent un aspect fatigué malgré une bonne nuit de sommeil et peut altérer la qualité de vie et l’estime de soi. Les cernes peuvent alors devenir une source de complexe majeure dans la vie des patients. 

Les cernes peuvent être la conséquence de nombreux facteurs : 

  • Amincissement de la peau de la paupière inférieure 
  • Perte du volume graisseux sous l’oeil 
  • Hyper-pigmentation de la peau (médicaments, hérédité …) 
  • Allergies

La blépharoplastie permet de retirer l’excès de peau et de poches de graisses au niveau de la paupière inférieure pour une apparence plus jeune. Cependant, il est important de savoir que cette intervention ne permet pas de traiter les cernes


Comment traiter les cernes ?

Le traitement des cernes sous les yeux est une chose compliquée. Il existe plusieurs techniques qui peuvent apporter un résultat qui varie selon les patients et selon la cause. Dans un premier temps, il faut identifier cette cause afin de choisir le traitement le plus adapté. 

Voici les trois principaux traitements des cernes : 

  1. Injection d’acide hyaluronique : cela permet de restaurer le volume sous-cutané et d’augmenter la distance entre la peau fine de la paupière inférieure, les capillaires et l’os. Avec, cette technique, les résultats sont temporaires et durent 6 mois à 1 an.
  2. Lipostructure par injection de graisse (Nanofat) : le principe est le même que les injections d’acide hyaluronique à la différence que cette technique donne des résultats beaucoup plus prolongés dans le temps. Le nanofat est une technique de lipofilling qui permet de récupérer les cellules souches graisseuses et de les réinjecter au niveau des cernes afin d’améliorer la qualité de la peau.
  3. Laser cutané : il est principalement utilisé dans les cas d’hyperpigmentation de la peau. Il peut également être utilisé pour résorber les petits vaisseaux capillaires sous-cutanés qui peuvent être à l’origine du cerne. 

Qu’est ce que le micro lipofilling du visage qui peut être associé à la blépharoplastie ?

Le micro lipofilling du visage est une technique récente de traitement et d’injection de graisse. Il est utilisé pour traiter les fines rides situées au niveau du visage dont le traitement était auparavant réservé à l’acide hyaluronique.

Le micro lipofilling consiste en un traitement particulier de la graisse. Cette dernière est traitée à l’aide de technologies permettant de conserver les micro particules de graisse.

Son utilisation va permettre de combler les rides du visage, les plis et également de redonner du volume au niveau de certaines zones comme sur les pommettes.

Contrairement à l’acide hyaluronique, le micro lipofilling est définitif et il ne sera pas nécessaire de procéder à des réinsertions régulières.


Qu’est ce que le Nanofat qui peut être associé à la blépharoplastie ?

Le Nanofat (ou nanografting) est une toute nouvelle technique utilisée en chirurgie esthétique. En utilisant cette graisse finement transformée elle est injectée à l’aide de très fines aiguilles ou canules pour traiter des zones telles que les cernes, les fines ridules, etc. L’avantage est qu’il n’existe pas de risque de créer des « boules de graisse » sous la peau car il ne reste plus de cellules graisseuses matures présentes. Son injection permet donc de rajeunir le visage et la peau. Il permet également d’améliorer les cicatrices.


Quelle chirurgie pour des yeux en amandes ?

L’intervention de chirurgie esthétique qui permet d’avoir des yeux en amandes est la canthopexie. Le lifting canthal permet de remonter le bord externe de l’oeil et de donner ainsi un aspect d’oeil en amande ou oeil de chat.


Quelle chirurgie pour un Fox eyes ?

L’intervention de chirurgie esthétique qui permet d’avoir un Fox eyes ou Foxy eyes est également la canthopexie. Le lifting canthal permet de remonter le bord externe de l’oeil et de donner ainsi un aspect « d’oeil de biche » ou Fox eyes en anglais.


Qu’est ce que la canthopexie ?

Les étapes chirurgicales de la canthopexie
Les étapes chirurgicales de la canthopexie

Lors de la blépharoplastie inférieure, il peut être important de refixer le cartilage (tarse) de la paupière inférieure pour le remettre en tension. Ce geste permet d’éviter l’oeil rond et d’obtenir un oeil en amande. La canthopexie peut également être réalisée seule chez les patients désirant des yeux en amandes.

Afin de réaliser cette intervention, le chirurgien réalise une incision dans le coin externe de la paupière. Le canthus externe est alors libéré et attaché plus haut que son point d’origine afin d’obtenir le regard en amande souhaité.

Cette intervention chirurgicale repositionne le coin externe de l’œil où les paupières supérieures et inférieures se rencontrent, permettant de retrouver un œil jeune, relevé et en forme d’amande. La procédure est réalisée avec des sutures invisibles.

La canthopexie est une intervention chirurgicale de rajeunissement qui retend la paupière inférieure, sans couper ni détacher le tendon et les muscles. Il améliore le tonus musculaire et restaure les structures de soutien. Elle a pour effet d’améliorer la forme de l’œil.

La canthoplastie, le plus souvent utilisée en chirurgie reconstructrice de la paupière recréé un nouveau moyen de soutien de la paupière inférieure en recréant un ligament palpébral solide. Elle permet de traiter l’ectropion. La canthoplastie est très rarement réalisée dans le cadre de la chirurgie esthétique de la paupière. 


Qui peut réaliser la chirurgie des yeux en amande ? (canthopexie)

Toute personne en bonne santé et ne fumant pas peut réaliser une canthopexie. Généralement, la chirurgie des yeux en amande est réalisée chez la femme jeune, bien qu’elle puisse être réalisée chez tout le monde et à tout âge.

Lorsqu’elle est associée à la blépharoplastie inférieure, la canthopexie se réalise généralement à partir de 40 ans. Cet âge n’est pas une règle et cette chirurgie peut être pratiquée selon la demande esthétique du patient en accord avec son chirurgien.


Quel est le prix d’une canthopexie ?

Pour une canthopexie seule, il faut compter en moyenne 1500 à 2000 euros. Ce tarif est susceptible de varier selon le chirurgien, la clinique et de nombreux autres facteurs.


Quel est le prix d’une chirurgie Fox eyes ?

Le prix d’une chirurgie de Fox eyes est le même que pour une canthopexie. Il faut compter entre 1500 et 2000 euros en moyenne. Ce tarif est susceptible de varier selon le chirurgien, la clinique et de nombreux autres facteurs.